La définition simplifiée de l’entrepreneuriat est le fait d’entreprendre ou de rendre effectif un mouvement ou un projet. En d’autres termes, il s’agit de se donner les moyens d’investir dans la réalisation d’un projet spécifique ou personnel. L’entrepreneuriat concerne divers domaines et divers secteurs d’activités. Un projet d’entreprendre peut être un projet social ou sociétal, humanitaire, un projet artistique, commercial ou économique, etc. Quel que soit le champ d’activités dans le quel l’on projette d’entreprendre, il est et sera toujours question de créer une entreprise, ou du moins une forme d’entreprise. Entreprendre le domaine sportif, par exemple, peut s’agir de se fixer des objectifs précis et de s’en donner les moyens. Dans ce cas, l’entreprise du sportif est lui-même.

Pédagogie entrepreneuriale : Comment entreprendre efficacement ?

  • Concrétiser un projet d’entreprendre ou de créer une entreprise n’est pas toujours évident. Il y certains facteurs à prendre en compte. C’est la raison pour laquelle il existe ce que l’on appelle la pédagogie entrepreneuriale. Il s’agit pour les entrepreneurs de s’imprégner de la culture d’entreprise. Certains entrepreneurs proposent même des formations et des séminaires informatifs dans l’optique de partager leurs expériences passées en tant qu’entrepreneurs. En principe, ce genre de formation donne aux entrepreneurs un large aperçu de ce qui les attendent sur le marché entrepreneurial et de l’ensemble des processus de création d’entreprises sur le plan administratif mais également juridique. La pédagogie entrepreneuriale offre également aux futurs entrepreneurs l’occasion de comprendre les astuces stratégiques à pourvoir pour limiter les investissements financiers. Parmi ces petits tuyaux, l’on a, par exemple, des alternatives économiques et parfaitement légales comme la domiciliation d’entreprise et l’externalisation de services à Madagascar.
    En outre, entreprendre est donné à tout le monde mais être un bon entrepreneur ne l’est pas forcément. En effet, certains traits de personnalité sont propres aux entrepreneurs. Ce sont des qualités qui ne sont pas nécessairement innées et que l’on peut parfaitement adopter grâce à une pédagogie entrepreneuriale. En règle générale, un bon entrepreneur dispose des caractères suivants :
  • Le sérieux et l’optimisme
  • La réactivité et l’autonomie
  • Une qualité managériale et un esprit d’équipe
  • Le goût du risque
  • La créativité et l’esprit innovateur
  • Le réalisme

Si l’on possède donc les qualités susmentionnées, il nous sera plus facile de passer du rêve à la réalité et du projet au concret. Quoi qu’il en soit, tout commence toujours par l’initiative. Il s’agit de l’’initiative de croire en un projet, l’initiative de chercher et de trouver les moyens de l’exhausser, ainsi que l’initiative de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que son entreprise puisse prospérer.

Quelle est la différence entre un esprit d’entreprendre et un esprit d’entreprise ?

Au sens propre, l’entrepreneuriat est une action dont l’on se donne les moyens dans l’objectif de rentabiliser des capitaux investis dans la réalisation d’un projet quelconque. C’est ce que l’on appelle alors l’esprit d’entreprendre, à la différence d’un esprit d’entreprise qui concerne surtout l’optimisation des capacités d’entreprendre et du développement opérationnel d’une entreprise, notamment d’un point de vue organisationnel. Il s’agit de ne pas lésiner sur les moyens de développer et de rentabiliser absolument toutes les activités d’une entreprise. Parmi les moyens stratégiques les plus tendances sur le marché mondial de l’entrepreneuriat aujourd’hui, l’on a la délocalisation de certaines fonctions à faible valeur ajoutée au sein d’une entreprise. D’autres poussent même le bouchon un peu plus loin en délocalisant les fonctions susmentionnées en offshore, c’est-à-dire dans un tout autre pays où les charges financières et sociales sont considérablement réduites et où la fiscalité est très avantageuse. C’est notamment le cas de certains pays situés dans ce que l’on appelle généralement zones de production offshore. Les juridictions offshores se démarquent notamment par des mesures incitatives adressées aux créateurs d’entreprise. A titre d’exemple, il y a les services de domiciliation d’entreprise à Madagascar qui sont parfaitement légales.