Délocaliser une entreprise à Madagascar : les démarches à suivre
Rechercher un article

Comment délocaliser une entreprise à Madagascar ?

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises recourent à une délocalisation à Madagascar. Cette grande île de l’Océan Indien est la quatrième destination offshore la plus prisée des entreprises françaises. En effet, elle regroupe tous les facteurs nécessaires au développement d’un projet de délocalisation. En premier lieu, le coût d’exploitation est relativement faible. De plus, la présence d’une main d’œuvre locale à la fois compétente et à faible coût représente un motif valable pour délocaliser une entreprise à Madagascar.

Par la suite, bien qu’il soit un pays émergent, l’île dispose d’une technologie très attractive. La vitesse de connexion internet à Madagascar est la meilleure en Afrique. Ce qui permet d’avoir une communication fluide et de qualité. Enfin, la domiciliation d’entreprise à Madagascar est un moyen de tirer profit d’un régime fiscal avantageux. Par conséquent, la délocalisation ou offshoring est une stratégie pour diminuer les dépenses, augmenter les marges et accroître son chiffre d’affaires.

Toutefois, ce processus nécessite une préparation en amont et en aval. Quelles sont alors les étapes à suivre pour délocaliser une entreprise à Madagascar ? Réponses.

Les étapes à suivre

Généralement, la délocalisation est possible à condition que le droit des sociétés du pays d’accueil l’autorise. Les étapes à franchir sont différentes selon chaque juridiction. Toutefois, la procédure comprend les points suivants :

  • Il faut établir un dossier complet d’implantation pour délocaliser une entreprise
  • La société doit déposer des déclarations et s’affranchir des frais applicables
  • Il est important de demander un certificat de conformité auprès des autorités compétentes
  • Un procès-verbal de délocalisation doit être signé par les associés
  • Tous les documents relatifs à la délocalisation sont envoyés au pays de délocalisation : certificat de conformité, statut juridique de la société, copie de certificat de constitution.
  • Une fois le transfert accepté, l’entreprise est soumise à la législation de son nouveau pays d’origine

 

De ce fait, il s’agit ici de dissoudre l’ancienne société et de créer une nouvelle société à Madagascar. Dans ce cas, le siège social de la société est implanté sur l’île. C’est l’adresse administrative et fiscale retenue par les fournisseurs, les clients et les partenaires.

 

délocaliser une entreprise à Madagascar-activsolutionsDélocaliser une entreprise à Madagascar : ce qu’il faut savoir

La création de société à Madagascar demande de ressources financières et des ressources administratives. De ce fait, il faut connaître au préalable les démarches à suivre. Une bonne préparation est toujours l’ingrédient de la réussite d’une stratégie de délocalisation. Outre les dossiers relatifs à la délocalisation, il faut également penser à d’autres procédures telles que :

  • Préparation du déménagement en établissant un cahier des charges bien précis
  • Enregistrement au service de fiscalité malgache
  • Obtention de la carte statistique
  • Modification de l’adresse de la société
  • Choix du statut juridique
  • Ouverture de compte bancaire locale
  • Préparation du budget nécessaire pour la constitution de la société à Madagascar
  • Renseignement sur le droit du travail à Madagascar
  • Gestion des salariés
  • Recherche de bureau de location à Madagascar

 

Le processus peut prendre du temps. C’est pourquoi, de nombreuses sociétés décident de se faire accompagner dans leur projet offshore. Toutefois, il faut également choisir le bon partenaire pour faciliter les démarches et mettre en place les activités en bonne et due forme.

Si vous envisagez de délocaliser votre entreprise à Madagascar, contactez-nous pour avoir plus d’informations à ce sujet.

Évaluer ce post

Partager cette publication

Facebook
Twitter
LinkedIn
Skype