Investir à Madagascar : quel type de visa faut-il demander ?
Rechercher un article

Investir à Madagascar : les procédures de demande du visa investisseur

Pour s’installer dans un pays étranger, il est nécessaire d’obtenir une autorisation d’entrée sur le territoire. Il s’agit de l’obtention du visa de séjour qui est un document officiel délivré par les autorités compétentes. C’est pourquoi, il faut présenter obligatoirement un visa pour pouvoir franchir le territoire malgache. Pour cela, un ressortissant étranger a le choix entre un visa dont la validité est limitée ou un visa qui permet de rester plus longtemps sur l’île. Généralement, un étranger qui décide d’investir à Madagascar et de quitter son pays d’origine s’oriente vers un visa investisseur.

Ce type de visa permet à un étranger de rester sur l’île pendant un an jusqu’à 10 ans. En effet, Madagascar est un pays qui intéresse beaucoup les investisseurs du monde entier. Cela s’explique par le coût de la main d’œuvre et de la vie en général. Investir à Madagascar est un projet rentable à condition de se faire accompagner par un partenaire fiable en termes de création de société à Madagascar. Par ailleurs, si vous souhaitez obtenir un visa de séjour en tant qu’investisseur, il faut suivre des démarches précises.

Activ Solutions vous propose de découvrir ci-après les différentes étapes pour procéder à une demande de visa investisseur à Madagascar.

Visa investisseur à Madagascar : quelles sont les étapes à franchir ?

Tout d’abord, tous les demandeurs de visa investisseur à Madagascar doivent être titulaires d’un visa transformable. En effet, c’est la première étape à franchir. Le visa transformable permet à un ressortissant étranger de n’importe quelle nationalité à entrer sur le territoire malgache. Par ailleurs, l’obtention de ce visa se fait uniquement auprès d’un représentant diplomatique ou consulaire de Madagascar. De ce fait, il ne s’agit pas du visa obtenu à l’arrivée à l’aéroport de l’île.

En effet, si vous avez demandé un visa touristique, vous êtes dans l’obligation de retourner dans votre pays d’origine pour refaire une demande de visa transformable. Ce dernier n’est valable que pendant un mois. Une fois arrivée sur l’île, vous pouvez le prolonger en visa long séjour. C’est à partir de ce moment que vous passez à la prochaine étape, celle de la demande du visa investisseur. Ce type de visa requiert des documents supplémentaires. Quels sont alors ces documents ?

Voyager à Madagascar : les pièces à fournir pour le visa transformable

 Comme il a été évoqué précédemment, il faut tout d’abord faire la demande de visa transformable. Pour cela, vous devez fournir les pièces suivantes :

  • Formulaire de demande de visa à retirer auprès de l’ambassade ou du consulat de Madagascar (vous pouvez également le remplir en ligne)
  • Copie de votre billet d’avion aller et copie de votre billet de retour (durée d’un mois)
  • Photocopie de votre passeport valide
  • 02 photos d’identité
  • Attestation de voyage

Après l’obtention du visa transformable, vous pouvez débarquer tranquillement à Madagascar. Dès lors, vous pouvez entamer les démarches pour obtenir un visa investisseur. Toutefois, il est à noter que les démarches de constitution d’une société à Madagascar doivent se faire avant toute demande de visa.

investir à Madagascar-activsolutions

Investir à Madagascar : les documents à fournir pour le visa investisseur

L’étape suivante consiste à changer votre visa transformable en visa long séjour. Si votre projet concerne la création de société à Madagascar, vous devez fournir des pièces complémentaires pour obtenir un visa investisseur. Par ailleurs, voici les documents à déposer auprès des bureaux de l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar) :

  • Demande concernant le motif de séjour signée par l’intéressé et adressée au Ministère de l’intérieur
  • 04 photos d’identité récentes
  • Certificat de résidence à Madagascar à retirer auprès du « fokontany » (entité administrative locale)
  • Certificat d’inscription au registre d’étranger à demander auprès de la Préfecture de police ou au district
  • Deux enveloppes timbrées (timbre à 500 Ar)
  • Photocopie certifiée des trois premières pages du passeport
  • Photocopie du visa transformable
  • Deux formulaires à remplir auprès de l’EDBM avec 02 photos d’identité
  • Déclaration sur l’honneur (modèle à retirer auprès de l’EDBM ou à télécharger sur leur site)
  • Copie des statuts de votre société
  • Photocopie NIF (attestation d’immatriculation fiscale) et STAT (carte statistique)
  • Attestation bancaire de la société délivrée par une banque locale
  • Extrait d’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)
  • Bilan d’ouverture ou d’activité de la société certifié par la Contribution Directe
  • Déclaration d’existence de la société à demander auprès du « fokontany » où se trouve la société
  • Extrait de casier judiciaire délivré par son pays d’origine (les ressortissants français peuvent le faire en ligne)

Investir à Madagascar: d’autres points à retenir

Tout d’abord, il faut savoir que votre présence est obligatoire lors du dépôt de votre dossier. Par la suite, l’agence de promotion des investissements à Madagascar (EDBM) délivre un récépissé par son service VISA. Puis, vous ferez face à une enquête de moralité. Au bout d’une semaine ou deux, vous franchirez la dernière étape : le paiement du droit de visa et de la carte résident. Toutefois, vous êtes autorisé à le faire après la réception d’une lettre de notification. Par ailleurs, il est à noter que le traitement des dossiers varie selon le profil du demandeur.

De plus, le tarif dépend également de la durée du visa. Une fois le paiement effectué, vous devez attendre environ trois jours pour obtenir votre visa investisseur à Madagascar. Vous avez environ 30 jours pour préparer votre demande. Les procédures sont simples, mais prennent du temps. C’est pourquoi, de nombreux ressortissants étrangers sollicitent l’accompagnement d’un professionnel pour les procédures administratives. Cela permet de gagner du temps et de recevoir des conseils utiles en expatriation à Madagascar.

En somme, vous devez respecter toutes ces démarches pour pouvoir investir à Madagascar sur une longue période. Généralement, toute la procédure dure environ un mois. C’est la durée de validité de votre visa d’entrée à Madagascar.

Partager cette publication

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on skype
Skype