Externalisation offshore : comprendre cette stratégie en 3 minutes
Rechercher un article

Externalisation offshore : une distance avantageuse

La principale raison du recours à l’externalisation offshore reste incontestablement la réduction des coûts. Il s’agit de trouver un prestataire basé dans un pays étranger. Toutefois, contrairement à ce qu’on imagine, la distance n’est pas un frein à la réussite d’une mission. C’est même tout le contraire. En effet, grâce à la mondialisation et au développement des technologies de communication, plusieurs sociétés offshores proposent des services d’externalisation. De manière générale, elles sont implantées dans les pays très éloignés tels qu’à l’île Maurice, l’Inde, ou encore Madagascar.

De plus, la prestation d’une entreprise d’externalisation offshore est très abordable. Cela est dû à un facteur indéniable : le coût de la main d’œuvre. D’ailleurs, c’est également la raison pour laquelle actuellement, la délocalisation d’entreprise à Madagascar a le vent en poupe. En effet, un pays émergent dispose d’une ressource humaine compétente qui propose une bonne qualité de service à moindre coût.

Face à cette situation, les entreprises n’hésitent plus à externaliser à Madagascar. Dans cet article, nous allons vous donner d’autres raisons qui incitent les sociétés à opter pour cette destination. Mais tout d’abord, nous allons différencier quelques termes.

Externalisation en entreprise : quelques notions

L’externalisation est une décision stratégique pour une entreprise. Aujourd’hui, on distingue trois différents types d’externalisation selon la localisation géographique du prestataire.

  • L’externalisation onshore : dans ce premier cas, le prestataire se trouve dans le même pays, la région, ou la ville de l’entreprise. Par conséquent, il peut travailler sur site ou à distance dans son propre cabinet.
  • L’externalisation nearshore : ce terme signifie que le prestataire est basé dans un pays proche de celui du donneur d’ordre. De ce fait, l’équipe reste toujours accessible géographiquement parlant.
  • L’externalisation offshore : comme évoqué plus haut, cela consiste à confier la gestion d’une activité à un prestataire se trouvant dans un pays étranger. L’entreprise d’externalisation est donc très éloignée du donneur d’ordre.

Actuellement, les entreprises privilégient cette troisième forme d’externalisation. Cette pratique s’explique par un souci d’optimisation des coûts. D’où l’évolution de l’externalisation administrative à Madagascar.

L’outsourcing offshore : quel pays choisir ?

Actuellement, plus de 82% des entreprises françaises pratiquent l’externalisation. Ce sont majoritairement les grandes entreprises qui optent pour cette stratégie. Certaines choisissent des prestataires français, tandis que d’autres préfèrent externaliser à l’étranger. En effet, dans un marché concurrentiel, il faut dépenser moins tout en conservant la même qualité de service. C’est pourquoi, la pratique de l’externalisation se tourne vers l’international.

Le Maroc se trouve en tête de liste parmi les destinations les plus prisées des entreprises françaises. C’est surtout la proximité qui avantage ce pays. Par la suite, Madagascar figure dans le top 5 des destinations offshore francophones. En effet, la grande île représente une terre d’opportunité pour développer un projet que ce soit en termes de création de société ou d’externalisation de services administratifs. Mais, d’autres raisons poussent également les entreprises à externaliser à Madagascar.

délocalisation-externalisation offshore-activsolutions

Externalisation offshore : pourquoi Madagascar ?

Force est de constater que la plupart des entreprises donneur d’ordre à Madagascar sont des entreprises francophones. En effet, l’un des atouts de l’île concerne les compétences et la qualification de la main d’œuvre. Le français est la première langue de communication en entreprise. De plus, avec le développement du numérique, la population surtout les jeunes se forment aux métiers du web. Ce qui explique pourquoi de nombreuses entreprises externalisent leur service client à Madagascar.

En effet, la connexion internet est aussi un élément important dans la réalisation d’une mission. En ayant la vitesse de connexion la plus rapide d’Afrique, Madagascar se place en quatrième rang parmi les pays les plus convoités des entreprises francophones en termes d’outsourcing. Enfin, outre la réduction des coûts, vous bénéficiez aussi d’une véritable expertise. Un prestataire fiable apporte toujours une plus-value et améliore la qualité du service externalisé.

Externalisation offshore : les pièges à éviter

L’externalisation offshore est une solution très intéressante, surtout pour les entreprises qui veulent accroître leur productivité. Toutefois, il y a quelques éléments à connaître pour mettre en place ce processus en toute sérénité. La phase de préparation est la plus importante dans la solution d’externalisation. Pour bénéficier des avantages de ce processus, il faut avoir un cahier des charges où vous allez définir tous vos besoins réels. Par la suite, vous pouvez contacter un prestataire et lui soumettre votre demande.

Là encore, il faut éviter d’opter pour n’importe quel partenaire. Votre choix doit dépendre de plusieurs facteurs : les activités à externaliser, l’expérience du prestataire et ses conseils. En choisissant Activ Solutions, vous aurez à la fois un partenaire fiable et une équipe professionnelle dotée d’une grande expérience dans le métier d’outsourcing. Ainsi, pour ne pas foncer tête baissée, notre équipe vous informe sur tous les sujets :

  • les conséquences fiscales et sociales d’une externalisation offshore à Madagascar.
  • le délai d’exécution des missions
  • le tarif des prestations
  • les impacts des services sur votre entreprise, etc.

 

En somme, l’externalisation offshore est très répandue dans les entreprises françaises. Ces dernières choisissent une externalisation de services à Madagascar afin de bénéficier d’une expertise, d’une meilleure qualité de service et surtout d’une optimisation de coûts.

Partager cette publication

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on skype
Skype