Externalisation offshore à Madagascar : est-ce rentable ?
Rechercher un article

Pourquoi l’externalisation offshore à Madagascar coûte-t-elle moins cher ?

Aujourd’hui, l’externalisation offshore à Madagascar a le vent en poupe. En effet, c’est une stratégie utilisée par plusieurs entreprises occidentales. Bien que ce pays se situe à des milliers de kilomètres, il fait partie des cinq premières destinations les plus prisées en matière d’outsourcing offshore. Et pour cause ? La délocalisation de services à Madagascar permet aux donneurs d’ordre de bénéficier d’un coût de réalisation réduit par rapport aux prestataires onshore et nearshore.

Cependant, le coût d’une prestation offshore dépend de plusieurs critères. En effet, le tarif est fixé selon le prestataire choisi, la complexité du service externalisé ainsi que la durée de la mission. Mais, généralement, lorsqu’on externalise à Madagascar, on s’attend à ce que le prix soit moins élevé que ceux proposés par ses destinations concurrentes.

De ce fait, quels sont les facteurs qui permettent aux entreprises offshores à Madagascar de réduire leur coût ? Mettons de la lumière à cette question.

Externalisation offshore à Madagascar : le coût de la main d’œuvre

Tout d’abord, Madagascar a le meilleur rapport salaire/productivité dans tout l’Océan Indien. La dépréciation de l’Ariary (la monnaie locale) en est la cause. En effet, c’est un facteur de compétitivité dans un pays en développement. Les entrepreneurs étrangers profitent de cette occasion pour délocaliser leurs activités à Madagascar. Ainsi, leurs entreprises peuvent produire plus et dépenser moins, surtout en termes de coût salarial.

C’est pourquoi, l’externalisation offshore à Madagascar est relativement bas comparée à d’autres destinations telles que le Maroc ou la Tunisie. En d’autres termes, les prestataires offshores peuvent proposer un tarif concurrentiel grâce au coût de la main d’œuvre. En guise d’exemple, un agent travaillant dans un centre d’appels à Madagascar a un salaire mensuel de 150 Euros contre 450 Euros au Maroc. L’écart peut sembler important. Pourtant, c’est le salaire moyen sur le marché du travail à Madagascar.

externalisation offshore à Madagascar-activsolutions

Externaliser, c’est réduire les dépenses

Lorsqu’une entreprise opte pour une externalisation offshore à Madagascar, elle ne bénéficie pas uniquement d’une prestation abordable. En effet, elle n’est pas liée à un contrat de travail avec le prestataire. Par conséquent, elle peut faire appel à un sous-traitant pour des missions temporaires ou ponctuelles. Toutefois, la relation entre les deux parties (le donneur d’ordre et le prestataire) est régie par un contrat d’externalisation quelle que soit la durée de la mission.

De plus, outre les charges salariales, l’entreprise donneuse d’ordre ne loue plus de bureaux pour exercer son activité. En effet, le prestataire prend tout en charge. En général, celui-ci travaille dans un bureau partagé comme un espace de coworking à Madagascar afin de réduire ses dépenses. Par ailleurs, l’obligation du donneur d’ordre est d’honorer le paiement du prestataire. En général, la facturation se fait à la tâche, au forfait ou à l’heure selon les modalités décrites dans le contrat.

Externalisation offshore à Madagascar : une imposition favorable

Il est vrai que la fiscalité n’est pas le premier critère qui pousse les investisseurs à entreprendre à Madagascar. En effet, le taux d’imposition à Madagascar est supérieur à certaines destinations offshores comme l’île Maurice. Pour pallier ce problème, le gouvernement malgache a facilité les démarches de création de société à Madagascar pour attirer l’investissement étranger. Par ailleurs, certains secteurs d’activité bénéficient d’un avantage fiscal conséquent.

C’est le cas des call center à Madagascar. En effet, en exerçant des activités liées à ce secteur, l’entreprise bénéficie d’une exonération d’impôts sur le revenu sur ses deux années d’exercice. Passé ce délai, le taux d’imposition est de 10%. Raison pour laquelle les centres de relation client offshore prospèrent un peu partout dans l’île. Par ailleurs, ces entreprises se trouvent en première ligne sur le marché de l’externalisation offshore à Madagascar.

En outre, externaliser à Madagascar, c’est la garantie d’une prestation moins chère et d’une bonne qualité de service. Cependant, même si cette destination a une forte notoriété dans ce domaine, il convient toujours de vérifier les compétences et surtout la fiabilité du prestataire pour éviter des dépenses superflues.

Partager cette publication

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on skype
Skype

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.