Outsourcing à Madagascar : les fausses idées reçues
Rechercher un article

Outsourcing à Madagascar : entre mythe et réalité

Même si de plus en plus d’entreprises bénéficient des avantages de l’outsourcing à Madagascar, des dirigeants sont également nombreux à être sceptiques à ce sujet. En effet, les donneurs d’ordre privilégient les pays du Maghreb ou l’Inde pour externaliser une fonction. De plus, ces pays sont plus développés que Madagascar. Cette dernière jouit d’une mauvaise réputation, car elle fait partie des pays les plus pauvres au monde. C’est pourquoi, l’externalisation à Madagascar effraye beaucoup d’entreprises.

Cependant, bien que la grande île de l’Océan Indien n’ait pas la même notoriété sur le marché de l’externalisation offshore, ses qualités pourraient bien en surprendre plus d’un. En effet, une stratégie d’externalisation à Madagascar permet de réaliser des objectifs opérationnels, de réduire les coûts, d’améliorer l’efficacité et d’accélérer la croissance d’une entreprise. Bref, c’est un véritable levier de croissance pour toutes les entreprises.

Si vous faites partie des donneurs d’ordre qui ont du mal à faire appel à un prestataire à Madagascar, voici quelques éléments qui lèveront le voile sur votre réticence.

Pays pauvre=pénurie de main d’œuvre

Avant de choisir une destination d’externalisation, une entreprise donneur d’ordre va « enquêter » sur ce pays. En d’autres termes, elle va effectuer des recherches pour se rassurer. Elle va prendre en compte des éléments comme la stabilité politique, l’environnement socio-économique et l’aspect culturel du pays. C’est pourquoi, en occupant la cinquième place du classement des pays qui produisent le moins de richesses par habitant, on a tendance à croire que Madagascar n’est pas une destination fiable et rassurante pour externaliser un service.

Pourtant, malgré les crises politiques et économiques successives, l’outsourcing à Madagascar n’a pas cessé de se développer. Et pour cause, on peut trouver de vraies perles rares dans ce pays. En effet, lexternalisation offshore à Madagascar permet d’accéder à des ressources les plus qualifiées pour réaliser une mission spécifique. Sur le marché du travail, on retrouve des ressources correspondant aux besoins du moment. En effet, la main d’œuvre malgache connaît parfaitement les métiers du digital. Il convient donc de souligner que bien qu’il soit un pays pauvre, elle regorge de professionnels talentueux.

 

business et argent-outsourcing à Madagascar-activsolutions

Outsourcing à Madagascar : un investissement qui n’est pas rentable

L’externalisation offshore ne se traduit pas uniquement par une volonté de profiter d’une main d’œuvre moins chère. En effet, les objectifs sont d’accéder à une expertise et à un niveau de productivité dont on ne dispose pas en interne. La compétence de la main-d’œuvre malgache permet d’atteindre ces objectifs. En effet, un prestataire basé à Madagascar peut pallier le manque de compétences et de capacités de production. En guise d’exemple, un établissement médical qui souhaite externaliser son secrétariat téléphonique peut recourir à un centre d’appels médical à Madagascar.

Grâce à cette solution, le cabinet médical ne perd plus aucun appel de ses patients. De plus, les télésecrétaires médicales expérimentées peuvent gérer efficacement les agendas médicaux. C’est pourquoi, l’outsourcing à Madagascar permet de gagner en efficacité et en productivité. Le seul risque est de tomber sur un mauvais prestataire. Dans ce cas, il est fort probable que l’investissement ne soit pas rentable. L’entreprise peut même dépenser le double de ce qui a été prévu au départ. Par ailleurs, pour éviter ce risque, il est toujours important de vérifier les compétences du prestataire, quelle que soit la destination.

Outsourcing à Madagascar : la question sur la différence culturelle

Les donneurs d’ordre sont également réticents face à l’outsourcing à Madagascar, à cause des soucis relatifs aux différences culturelles. En effet, ce pays insulaire se trouve à des milliers de kilomètres de l’Europe. De ce fait, on a tendance à croire qu’il est coupé du monde entier. Pourtant, Madagascar vit totalement dans l’ère de la mondialisation. Les grandes villes ont accès à la connexion internet à très haut débit. La population malgache regarde les émissions télévisées, écoute de la musique étrangère, utilise les applications mobiles. C’est pourquoi, la population malgache s’adapte facilement à la culture des pays étrangers.

Outre la culture, la barrière de langue constitue également un frein à l’externalisation offshore. Dans plusieurs cas, l’interaction avec les clients se fait par téléphone. En guise d’exemple, pour pouvoir convaincre un client d’acheter un produit, il faut savoir argumenter et utiliser les bons termes. Fort heureusement, les centres d’appels à Madagascar privilégient les personnes ayant une bonne maîtrise linguistique. De plus, il est connu que les malgaches disposent de la meilleure capacité linguistique en Afrique. C’est pourquoi, la communication reste fluide entre le client et l’appelant.

Pour terminer, il ne faut pas s’arrêter aux idées reçues. Bien que Madagascar soit un pays pauvre, il reste un pays incontournable pour réussir un projet d’externalisation. En plus de profiter d’une main d’œuvre compétente, vous obtiendrez des prestations de qualité à coût intéressant.  

Évaluer ce post

Partager cette publication

Facebook
Twitter
LinkedIn
Skype

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.